AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contexte, puis intrigue

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 6
Date d'inscription : 12/05/2018

MessageSujet: Contexte, puis intrigue   Dim 16 Déc - 18:56

Seadale est une petite ville de la côte est dans le New-Jersey où il fait bon vivre. Avec ces sept milles habitants, Seadale est l'une des villes les plus attractives et les plus vivantes du New-Jersey où ses habitants y mènent une vie paisible, sans trop souffrir de la désertion de ses jeunes, comme peuvent l'être d'autres villes.

Entouré par l'océan à l'est, la forêt des chênes rouges au nord, et une vallée de champs verts à l'ouest, Seadale est une ville avec un profond caractère. Ce qui ne l'empêche pas d'être plutôt ouverte sur le monde extérieur, même si les habitants n'aiment pas trop les changements.

Récemment, le Cirque de la Lune a fait escale à Seadale, amenant son lot d'émerveillements et d'exotismes à ces habitants. Installés depuis quelques jours maintenant, à la sortie sud de la ville, les habitants viennent avec enthousiasme voir les représentations du Cirque de la Lune.

C'est sur cet événement que le jeu commence. Nous sommes en septembre 2016.

_________________

NE PAS MP, MERCI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thearch.forumactif.com
Admin
Admin


Messages : 6
Date d'inscription : 12/05/2018

MessageSujet: Re: Contexte, puis intrigue   Dim 16 Déc - 20:45

Pour le Shérif Wallace Hudson, qui avait servi dans l'armée, notamment durant la seconde guerre du golf, se retrouvait à ce poste, était un peu comme une retraite paisible. Ses hommes et lui ne subissaient pas les mêmes problèmes que dans les grosses villes comme on pouvait l'entendre à la T.V. Ils ne faisaient que réprimander les habitants de Seadale et allaient rarement aux contraventions. Ils assuraient simplement la tranquillité de la ville avec bienveillance. C'était quelque chose que Wallace aimait beaucoup.

Pourtant, ce jour-là, quelque chose n'allait pas. Il ne savait dire quoi, ce matin-là, en buvant son café, mais il était sûr que quelque chose s'était passé cette nuit. Il avait très mal dormi. Son sommeil avait été particulièrement agité. D'étranges rêves l'avaient submergé tant et si bien qu'il avait fini par se lever aux alentours de 1h du matin pour aller s'échouer sur le canapé où il avait finalement retrouvé le sommeil devant une émission soporifique dont il ne se souvenait déjà plus du sujet.

Il posa sa tasse sur la table pour boutonner sa chemise beige, lorsque son téléphone retentit dans le salon. Hudson fronça les sourcils, et se dépêcha de décrocher. Sur l'écran, il était marqué : Bureau.
« - Hudson, j'écoute.
- Sawyer, chef. Faut que vous veniez, c'est pas beau à voir, y a... Y a un cadavre, et... Hudson entend Sawyer vomir à l'autre bout du fils. Il ne put retenir une moue dégoûtée.
- Envoie-moi l'adresse, je m'y rends de suite.
- En-Entendu. »

Bip !
A peine eut-il raccroché, qu'il avait déjà verrouiller la porte, pour se rendre à sa voiture en courant.

[...]

Hudson gara sa voiture n'importe comment, laissant les clés sur le contact, et sortit de la voiture sans l'éteindre. Il enfila sa veste pour se couvrir du vent marin, avant de se rendre vers l'attroupement dans le sous-bois. Aussitôt, Sawyer, qui était blanc comme un linge, se retourna pour lui expliquer la situation.
« - Venez, c'est un peu plus loin. C'était une jolie jeune fille, hein, mais ce qu'ils ont fait de son corps, c'est... Il ferma ses lèvres, réprimant visiblement un renvoi. C'est par là. »

Le Shérif ne se fit pas prier, s'attendant au pire. Il n'eut aucun signe d'hésitation lorsqu'il entre-aperçut la scène derrière la branche qui lui obstruait la vue. Il la retira d'un geste rapide, et il vit la scène macabre qui semblait s'être déroulé la veille, ou dans la nuit, il ne savait encore rien. Le médecin légiste du comté se retourna aussitôt vers lui, et le salua d'un geste de la tête.
« - J'en ai vu des choses par ici, ou ailleurs, hein. Mais ça... Ca, c'est original. »

Wallace fronça légèrement les sourcils. Au sol, au centre d'un pentacle entouré d'une dizaine de bougies noirs et quasiment consumés, se tenait le corps d'une jeune fille qui ne devait même pas avoir dix-huit ans. Le corps sans vie depuis un moment déjà, elle avait la poitrine ouverte. Un trou béant à l'emplacement du coeur brisé le corps innocent de la victime.

Derrière lui, il entendit Sawyer qui eut un rot pour le moins tonitruant, puis vomir. Le médecin légiste rit, tout en se relevant.
« - Il est mignon tout plein, celui-là, faut le garder.
- On dirait de la sorcellerie, ou un truc comme ça.
- Elle s'appelait Daysie Jonhson. Elle venait de faire dix-sept ans. Elle a probablement étudié au lycée de la ville. Sorcellerie ou pas, comme tu le vois, la scène le laisse présager. On dirait une offrande ou quelque chose comme ça. C'est très étrange. En attendant, elle est morte pas longtemps après qu'ils lui ont ouvert la poitrine aux alentours de minuit.
- Ils ?
- Faut la tenir la demoiselle, hein. Et vue la précision de la blessure, ils ont du la tenir suffisamment immobile pour que l'auteur de ce... De ce sort ? Ouais, ça en jette. ait pu faire la chose aussi proprement.
- On va te mener le corps de la pauvre fille, tu me donneras plus de détails. Faut que je me rende voir ses parents. » Dit-il en déglutissant péniblement. Le médecin légiste acquiesça d'un signe de tête, avant de ranger ses affaires.

_________________

NE PAS MP, MERCI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thearch.forumactif.com
Admin
Admin


Messages : 6
Date d'inscription : 12/05/2018

MessageSujet: Re: Contexte, puis intrigue   Dim 16 Déc - 23:27

DÉCOUVERTE MACABRE : SORCELLERIE !
Le corps de Daysie Johnson a été retrouvé tôt ce matin par un Jogger - qui a souhaité gardé l'anonymat - dans les sous-bois au nord de Seadale. Une scène d'épouvante que nous raconte ce jogger. Le corps de la jeune fille scolarisée à Seadale High School aurait été retrouvé au centre d'un pentacle satanique où l'on aurait extirpé son cœur. De la magie noire à ne plus douter, si l'on en croit notre expert en... Suite Page 6.

C'est ce que l'on peut lire en première page du Seadaily Miror au petit matin du 15 septembre 2016. Une journée qui n'annonçait rien de particulier sinon une routine plus que quotidienne dans la région. Mais le meurtre de la petite Johnson est sur toutes les lèvres dans ce coin reculé du New-Jersey où les gens restent tout de même pieux et parfois superstitieux. Le shérif Hudson et ses hommes tentent de résoudre ce crime le plus vite possible afin de clarifier la situation, mais surtout pour réinstaurer le calme dans la petite ville de Seadale.

_________________

NE PAS MP, MERCI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thearch.forumactif.com
Admin
Admin


Messages : 6
Date d'inscription : 12/05/2018

MessageSujet: Re: Contexte, puis intrigue   Lun 17 Déc - 12:36

Ce que l'on sait du Cirque de la Lune.
Le Cirque de la Lune est plutôt connu dans les petites villes américaines. Ils n'ont pas la renommée de certains, mais leur réputation n'est plus à faire. Ils font le tour de la côte Est, s'élançant parfois au delà de la magnifique route 66. Ils forment une communauté plutôt hétéroclites, venues des quatre coins du monde, guider par ce même amour du spectacle, celui qui fait battre leur cœur. Certains utilisent des animaux dont ils semblent avoir une forme d'amitié inébranlable, d'autres sont capables d'illusions troublantes tant elles semblent réelles, et d'autres encore font une magie si réelle que l'on y croirait presque. Leur apparence est soignée, et même s'ils sont avenants, sociables, n'hésitant pas à se balader en ville pour se mêler à ses habitants le temps de leur séjour, ils aiment rester entre eux, instaurant une barrière assez forte avec les gens extérieurs à leur communauté si soudé.

Ils arborent des couleurs assez sombres, principalement du noir, avec un bandana pourpre. Ils aiment le violet, le bleu, le rouge, et un peu le blanc. Bien sûr, ils aiment les choses qui brillent, qui tapent à l’œil, mais ils ont un goût pour l'ésotérisme particulièrement prononcés (crânes, grimoires, etc.), ce qui leur donne un petit côté mystérieux renforçant les illusions que procurent leurs différents spectacles.

Leur emblème, que l'on retrouve sur leurs décorations, affiches ou tenues, est une pleine lune entourée de nuages pourpres.


Ce que l'on ne sait pas, tout du moins, pas tout le monde.
Le Cirque de la Lune ont une affinité particulière avec la magie. Certains d'entre eux maîtrisent son art, d'autres sont simple spectateurs. Pourtant, chacun a sa place dans le groupe, personne n'est mis de côté. Le Cirque de la Lune est soudé.

D'étranges rumeurs et légendes circulent sur leur dos, mais ils n'en ont que faire. Ils en jouent, d'autant plus que certaines sont réelles. Beaucoup disent que certains d'entre eux ont passé un pacte avec le Diable, d'autres avec le Ciel, d'autres encore avec la Magie elle-même. Mais beaucoup de ce que l'on raconte n'est que jalousie par rapport à la liberté qu'ils possèdent. Ils forment un coven pour le moins étrange, avec leurs propres règles. Ce qui a tendance à agacer les autres.

De manières générales, ceux sont des Wiccas.


Les membres qui le composent.
Ils viennent de partout et nul part à la fois pour bien des raisons qui ne regardent qu'eux. Tout ce que l'on sait, c'est qu'une fois ils ont rejoint le Cirque, tous ses membres ont tendance à oublier leur vie d'avant.

Le Cirque de la Lune, à l'origine, est fondé par le clan Oleivera. Ils sont originaires de la très lointaine Andalousie. Mais leurs origines les plus récentes sont mexicaines.


_________________

NE PAS MP, MERCI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thearch.forumactif.com
Admin
Admin


Messages : 6
Date d'inscription : 12/05/2018

MessageSujet: Re: Contexte, puis intrigue   Sam 22 Déc - 17:42

L'utilisation de la magie noire.
La magie noire peut être à la portée de tous, à condition d'en connaître quelques bases. Une magie sombre et violente nécessitant un sacrifice pour en tirer son plein potentiel. Rituels, maléfices et sacrifices macabres sont les moyens les plus connus d'utilisation de cet art si sombre mais si puissant. Néanmoins, tout ceci a un prix : L'âme de son utilisateur se pervertit chaque fois, allant jusqu'à se dégrader. Pour les plus puissants mages noirs, la laideur de leur âme transparaît sur leur physique qui s'enlaidit. A forte utilisation et à son apprentissage, un mage noir est bien plus souvent malade qu'un autre sorcier.

Plus son art grandit, plus sa magie se spécialise, moins le sorcier est capable de recourir à des sorts de magie blanche.

Néanmoins, il est important de notifier que ce n'est pas parce qu'on manipule la magie noire que l'on devient forcément mauvais. Certains sorciers prennent parfois des chemins marginaux pour le bien commun.

_________________

NE PAS MP, MERCI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thearch.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contexte, puis intrigue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contexte, puis intrigue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil puis dodo...
» [joute] rush intrigue
» Aventure, intrigue et vapeur
» Trois petits tours et puis s'en vont !
» Sallaberry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the Arch :: Premiers pas :: Textes immuables-
Sauter vers: